• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les interdits en Islam
  • Démarche conversion
  • La Mort dans l' Islam
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  • Voltaire favorable à l’Islam ...
  • Travaille et ferme-la ...
  •  Imprimer

    Le jeûne du mois de Ramadan

    Le jeûne (Siâm) de Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam, accompli durant le 9ème mois lunaire Hégirien. Il constitue une obligation pour tout musulman et toute musulmane qui remplit les conditions essentielles, à savoir :

    - avoir atteint l'âge de la puberté (1)
    - être doté de ses facultés mentales, de sa raison
    - avoir l'intention intime de l'accomplir
    - ne pas être atteint d'une maladie nécessitant des soins périodiques
    - ne pas être pour la femme en période de menstruation

    L'obligation de jeûner a été instaurée pour les Musulmans dans la seconde année de l'Hégire (2) par la révélation du verset 183 de la sourate Al Baqara (La vache).

    183. "Oh vous qui croyez, le Jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés, peut-être craindrez vous Allah".

    Sourate 2 : AL BAKARA (LA VACHE)

    Bienfaits du jeûne:

    Le jeûne en sa valeur extrinsèque consiste pour le croyant, à s'abstenir de manger, boire, accomplir l'acte sexuel depuis l'aube jusqu'au crépuscule. Cependant, cette obligation divine n'est pas sans raison, et il est vrai que le jeûne demande beaucoup d'efforts.

    Ainsi, le jeûneur doit-il apprendre à être plus patient qu'à l'accoutumée, à affermir sa volonté et à laisser ses habitudes quotidiennes de côté. Il doit également se discipliner d'un point de vue alimentaire, et apprendre à respecter son corps et l'assainir durant une période donnée.

    Sur le plan comportemental le musulman de par son jeûne essaye de gommer tous les traits négatifs de son caractère, d’être plus honnête qu'à l'accoutumée envers son entourage.
    L’invocation silencieuse de Dieu dans le jeûne renforce la stature spirituelle du croyant, ce dernier s’efforçant constamment de chasser toutes les mauvaises pensées pendant la durée de son jeûne pour ne se focaliser exclusivement que sur Dieu, afin qu'Il lui augmente sa foi.

    Par tous ces avantages, le jeûne ne se présente plus comme une simple abstention de se nourrir et de boire pour une période fixe, mais comme un effort sur soi même et envers Dieu, dans le but de se purifier. On ne doit donc pas jeûner uniquement avec son ventre, mais également avec ses yeux, ses oreilles, et surtout, sa langue : « Le jeûne est à l'exemple du bouclier ! Si, pour l'un de vous, c'est un jour de jeûne, qu'il ne tienne pas de propos obscènes, qu'il ne vocifère pas ! Et si quelqu'un l'insulte ou lui cherche bagarre, qu'il dise : "je suis en jeûne" » (Rapporté par Al-Bokhari et Moslim)

    L'invalidation du jeûne:

    L'invalidation du jeûne pendant sa période d'obligation peut survenir par plusieurs actions dont voici quelques unes des plus connues :

    - Le fait de manger ou de boire pendant la période de jeûne
    - Commettre l'acte sexuel ou tout ce qui provoque l'émission de sperme
    - Mentir ou avoir un caractère désobligeant, voir extérioriser vulgairement sa colère
    - Rompre le jeûne avant le dépassement de l'heure de fin de ce dernier
    - Eruption des menstruations pour une femme pendant le jeûne

    Le mois de Ramadan, un mois sacré :

    Le mois du ramadan est celui également où furent révélés les premiers versets du Coran au prophète Muhammad (PBSL), durant la nuit du destin (4) en l’an 620.

    Le mois de Ramadan donne lieu à plus de pratiques religieuses de la part des musulmans. Ainsi, les récitations de versets coraniques et de hadiths sont grandement recommandées, comme l'accomplissement davantage de prières, et la présence assidue aux prières nocturnes « tarawih » (5).

    Enfin, il est à signaler que le jeûne n'est en aucun cas une innovation de l'Islam. Il était auparavant pratiqué par les Chrétiens et les Juifs, et était également propice au recueillement, à la piété, à la recherche de la pureté "spirituelle" et de l'amélioration de soi.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 28004 fois
     

     

    (1) Il s’agit là de l’âge de la puberté physique, en moyenne vers 14 ans.
    (2) Calendrier musulman dont la première année commence à l’émigration du prophète Muhammad (PBSL) de la Mecque vers Médine en l’an 622 du calendrier grégorien.
    (3) En Islam les actions valent par l’intention « Al a’malou bi niyate », si la personne s’engage intentionnellement au départ sur une action sexuelle, elle rompt indéniablement le jeune sans même la nécessité d’aller jusqu’aux bout de son acte.
    (4) Selon la tradition, cette dernière se situe aux alentours des 10 dernières nuits impaires du mois de Ramadan.
    (5) Prières optionnelles pendant lesquelles les musulmans révisent par la récitation, l'intégralité du Coran. Elles s’exécutent généralement en groupe après la dernière prière de « Isha’ » pendant le mois de Ramadan.

    A Lire Egalement

    Dossier sur le Ramadan
    Complément sur le Ramadan
    Ramadan & travail moderne
    Carême et Ramadan : points communs et divergences
    Sport et Ramadan : un sacré dilemme
    Ramadan : jeûne pour 70% de musulmans
    Ramadan en entreprise : le travail avant tout
    Les pays arabes au rythme du jeûne
    Quand le pharmacien conseille le jeûneur

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 1606749
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC