• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Noé (Saydina Nûh), et l’histoire du grand déluge
  • Les prières quotidiennes
  • Les principaux Anges en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Khadidja la croyante

    Khadidja fut la première personne à croire dans le message prophétique de Muhammad, et la première parmi ses proches à adhérer sans reculer au principe de l'unicité de Dieu qui allait révolutionner tout les dogmes en cours à l'époque. Elle crut également au caractère Divin du texte Coranique et tenta par tous les moyens d'apporter son soutien au messager de Dieu.

    De même, à chaque fois que le prophète de Dieu était sujet de propos calomnieux de la part des Qurayshites (2), elle était toujours présente pour le rassurer sur la véridicité de sa mission et sur son statut d'homme exceptionnel. Ainsi, le prophète éprouvait-il moins de peine face aux dédains de ses semblables face à la révélation.

    Le jour de la première « révélation » coranique, Muhammad (PBSL) descendu de la montagne où il avait l'habitude de se retirer quelques jours par mois et se précipita de rentrer chez sa femme et lui dit :

    "Couvre-moi ! Couvre-moi ! J'ai peur que quelque chose de grave ne m'arrive".
    Khadidja répondit : "Jamais, par Dieu, Dieu ne ferait en sorte de te placer dans une situation pouvant te faire éprouver de la honte. Tu es bon avec tes proches, et tu es généreux et avenant avec les plus faibles, tu es cordiale face à tes invités."

    Ils se rendirent ensuite tous les deux chez Waraqa ibn Nawfal, qui en plus d'être le cousin de Khadidja, été surtout connu de tous pour être un Chrétien converti qui avait appris l'Hébreu. De même, il avait commencé de lui-même à écrire l'Evangile dans cette langue. Bien qu'étant vieux et ayant perdu la vue, il essaya d'aider Muhammad du mieux qu'il pu. Après que Muhammad (PBSL) lui eu décrit ce qu'il avait vu, Waraqa le rassura et l'inquiéta à la fois par ces mots :

    "Celui que tu as vu, qui à la garde des secret célestes (l'Ange Gabriel), et également celui qui fut envoyé à Moïse par Dieu. J'aurais aimé être plus jeune pour pouvoir vivre jusqu'au jour où l'on te chassera toi et ta famille de la Mecque ".

    Muhammad (PBSL), lui demanda qu'est-ce qui pouvait l'amener à penser une chose pareil, ce à quoi Waraqa répondit:

    "Tout les gens avant toi qui ont vu l'Ange Gabriel ont toujours subi l'hostilité de leur peuple, mais ne t'inquiètes pas, tant que je resterais en vie, je ferais en sorte de te protéger du mieux que je le pourrais ".

    Mais il mourut peu de temps après, et de même, Gabriel ne réapparut pas pendant un certain temps. (rapporté par Al Boukhâri). Muhammad (PBSL) ainsi que Khadidja continuèrent tout de même à prier en secret, aussi longtemps que Dieu le leur accorda.

    Après la mort de Khadidja, Muhammad passa beaucoup de temps à prier pour son salut, si bien qu'il en rendit jalouse son épouse Aicha. Celle-ci lui fit d'ailleurs une remarque un jour particulièrement désobligeante : "Dieu, en te donnant ma main, ta donné bien mieux que cette vieille femme".

    A cela le prophète se fâcha, son front trembla, et il répondit en ces termes :

    "Par Dieu, je jures que Dieu ne m'a jamais accordé meilleure épouse qu'elle, elle qui fut la seule à croire en moi quand tous les autres se moquaient de la religion de Dieu. Elle est la seule à m'avoir accordé sa confiance quand tous les autres m'accusaient de mentir. Elle fut la seule à m'aider financièrement quand tous les autres se réjouissait de me voir infliger quelques privations. Et les enfants que Dieu m'a accordé avec elle, aucune autres épouses ne m'en a donné.

    Aisha s'excusa alors et se promis de ne plus être jalouse d'aucune autre épouses du prophète de Dieu (PBSL) comme elle l'avait été pour Khadidja.

    Muhammad, lorsqu'il sacrifiait un mouton, en donnait une part aux amis de sa défunte épouse, en disant : "Jamais je ne pourrais l'oublier, elle m'a donné de si merveilleux enfants ".
    De même Muhammad (PBSL) ne quittait jamais sa maison sans avoir parlé de son épouse et avoir prié sur elle.

    Khadidja mourut 3 ans avant l'Hégire, à l'âge de 65 ans. Elle avait alors fait tous son possible pour aider Muhammad (PBSL) à transmettre l'appel de l'Islam.

    C'est Muhammad (PBSL) qui l'enterra de ses propres mains. La mort de Khadidja continua à être une source d'affliction pour le prophète de Dieu (PBSL), jusqu'à la fin de sa vie.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 22516 fois
     

     

    (2) Insensibles au message Divin porté par Muhammad, les Quraychites de la Mecque, traitèrent au début le prophète de menteur ou d’être possédé par les djinns.

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5667926
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC