• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Les principaux Anges en Islam
  • Abraham en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Le poids des mots

    « Du milieu de leur frères »

    Il est ici important de se référer au fait que Moise et le peuple juif constitue une même entité raciale, et que Muhammad et ses compagnons constituent de même une autre entité. Les deux étant frères de par leur filiation au prophète Abraham (PBSL).

    En effet, Abraham(PBSL), « l’ami de Dieu », avait deux fils, Ismaël et Isaac. Les descendants d’Isaac forment aujourd’hui le peuple Juif et les descendants d’Ismaël, les Arabes. Les enfants d’Ismaël sont donc les frères des enfants d’Isaac et vice-versa.

    Muhammad étant de la descendance d’Ismaël, il fait donc parti des « frères » des descendants d’Isaac (les juifs en l’occurrence). Muhammad(PBSL) est donc bien naît au milieu des arabes, frères des juifs (descendants d’Isaac !)

    « Je mettrais mes paroles dans sa bouche »

    Même le moins instruits de tous les musulmans connaît la manière dont le Saint Coran fut révélé à Muhammad(PBSL). Le Saint Coran, a été transmis de Dieu à Muhammad (PBSL) par l'intermédiaire de l'Ange Gabriel, qui a servi en quelque sorte de fil conducteur pour le transport du Message Divin. Ce processus de communication entre le divin et l’humain est connu sous le nom de « révélation » (al-Wahy en arabe). Muhammad(PBSL) n'avait alors plus qu'à répéter les paroles qu'il entendait, et ses scribes les retranscrivaient directement. L'écriture du Message coranique s'est ainsi étalée sur 23 années !

    Lors de la fameuse première révélation, Gabriel a ordonné à Muhammad(PBSL) l’action suivante : « Lis ! », qui peut également avoir d’autres significations comme « Proclame ! » ou « Récite ! ». Muhammad (PBSL) avait aussitôt répondu : « Je ne sais pas lire ! ».

    Une deuxième fois, Gabriel a ordonné à Muhammad (PBSL) de « Lire » et le prophète a répondu de même. Enfin, la troisième fois, Muhammad(PBSL) entendit la phrase suivante : « Lis au nom de ton seigneur qui a crée ! » et il reçut également 4 autres versets :

    1 - "lis: au nom de ton Seigneur qui a créé!
    2 - Il a créé l'homme d'un caillot de sang;
    3 - lis! car ton Seigneur est le plus genereux
    4 - qui a instruit l'homme au moyen du qalam (la plume) -.
    5 - et lui a enseigne ce qu'il ignore".

    (Saint Coran 96:1-5)

    C'est par cette troisième révélation que Muhammad (PBSL) compris la charge qu’il devrait porter pendant le reste de sa vie, à savoir répéter, porter la parole de Dieu. Et c'est ainsi, pendant les 23 années à venir, que le prophète (PBSL) remplit son rôle de prophète en répétant la parole de Dieu.

    Au vue du volume imposant que ces écritures commencées à prendre, elles furent ainsi mises directement par écrit afin d’éviter tout oubli ou tout omission. Ce n’est qu’à la fin de la révélation que Muhammad (PBSL) reçut de l'ange Gabriel les instructions pour ordonner le Coran, lui donnant la forme que plus d’un milliard de musulmans peuvent lire actuellement.

    Autres versets annonçant la venue de Muhammad

    « Ou comme un livre que l'on donne A un homme qui ne sait pas lire, en disant: Lis donc cela ! Et qui répond: Je ne sais pas lire. »

    (Livre d’Esaie 29 :12)

    Ce verset a lui seul, résume la manière dont la révélation Coranique s'est effectuée. Il s'agit entre autre d'une prophétie qui s'accomplit ! Ainsi, le « livre que l’on donne » doit ici être vu comme le Coran, la parole de Dieu qui est « mise dans la bouche » du prophète Muhammad (PBSL). L’absence de traduction en Arabe de la bible vers le sixième siècle de l’ère chrétienne confirme en outre cette hypothèse.

    Ce verset est d'ailleurs confirmé par ces 3 versets Coranique :

    3 - "il ne parle pas sous l'empire de la passion (de son propre désir)
    4 - mais c'est (effectivement) une révélation (qui lui a ete) inspirée
    5 - le puissant, le fort ( l'archange Gabriel ) la lui a fait connaitre (enseignée)

    (Saint Coran 53:3-5)

    « Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte. »

    (Deutéronome 18:19)

    Ce verset fait directement suite au verset rapporté dans la seconde partie de notre article. Il n'est là que pour renforcer l'importance du verset précédent, et donc pour amplifier le rôle de Muhammad (PBSL). Le verset doit être compris comme un avertissement adressé à tout ceux qui mettrait en doute le statut de prophète de Muhammad (PBSL), et qui irait même jusqu’à rejeter le Coran.

    Les personnes qui refuseront d’écouter les paroles de Dieu devront donc rendre compte devant Dieu de leur manquement au rappel. Ainsi, le Coran commence par les paroles suivantes : « Au nom de Dieu, le Tout Miséricorde, le Miséricordieux », comme pour justifier de son statut d’écrit révéler par Dieu, et dont la descente fut annoncée bien des années auparavant.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 33810 fois
     

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6229698
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC