• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Le califat Ottoman
  • Témoignage convertis
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Les principaux Anges en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Un croyant exemplaire

    Abu Bakr était un croyant exemplaire qui témoignait d’une grande sincérité dans sa foi. On raconte que l'homme pleurait souvent à la récitation de la sourate AZ-ZALZALAH (LA SECOUSSE), par crainte de Dieu et du jour du jugement dernier.

    1. Quand la terre tremblera d'un violent tremblement,
    2. et que la terre fera sortir ses fardeaux,
    3. et que l'homme dira : “Qu'a-t-elle ? ”
    4. ce jour-là, elle contera son histoire,
    5. selon ce que ton Seigneur lui aura révélé [ordonné].
    6. Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs oeuvres.
    7. Quiconque fait un bien fût-ce du poids d'un atome, le verra,
    8. et quiconque fait un mal fût-ce du poids d'un atome, le verra.


    Sourate 99 : AZ-ZALZALAH (LA SECOUSSE)

    Son respect des commandements divins et sa crainte du jugement dernier étaient tels, que l’on raconte qu’un jour il rendit visite à son ami `Abd Ar-Rahmân Ibn `Awf qui était alors malade. Sur le chemin il croisa un pauvre affamé qui l’ému beaucoup et à qui il donna un morceau de pain qui été destiné à l’origine à son petit-fils, avant de continuer sa route vers la mosquée.

    Sachant par révélation qu’Abou Bakr était le seul à accomplir ce jour là deux bonnes actions. Muhammad (PBSL) lui révéla alors après la prière : « Abû Bakr, le Paradis t’est annoncé comme bonne nouvelle. » et Umar ne put alors s’empêcher de s’exclamer : « Abû Bakr, je n’arriverai jamais à te devancer ! ».

    A la mort du prophète de Dieu (PBSL), Abu Bakr s’empressa de rassurer les musulmans sur l’inévitabilité d’un tel drame, et que dorénavant ils devraient s’atteler à pratiquer l’Islam tel que le prophète de Dieu (PBSL) le leur avait enseigné et tel qu’il était réglementé à travers le texte Coranique.

    Après de long pourparlers entre Umar, Abu Bakr, les Ansars et les Muhâjirûn, tous acceptèrent que le poste de premier calife de l’Islam soit confié à Abu Bakr, de part sa qualité de premier compagnon et ami intime du prophète de Dieu (PBSL).

    Le Califat d’Abu Bakr

    Après son investiture, Abu Bakr se rendit à la mosquée de Médine où étaient rassemblés les fidèles, et prononça le discours suivant :

    « Oh gens ! J’ai été élu comme chef sans être le meilleur parmi vous. Si vous trouvez que j’agis avec justesse, assistez-moi et si vous trouvez que je m’abuse, corrigez-moi. Le faible parmi vous est fort à mes yeux, jusqu’à ce que j’obtienne pour lui son droit ; et le fort parmi vous est faible à mes yeux, jusqu’à ce que je lui arrache ce qui n’est pas son droit. Ô gens, sachez qu’aucun peuple n’a abandonné la lutte dans le sentier de Dieu sans qu’il soit humilié. Sachez aussi que l’immoralité ne se répand au sein d’un peuple sans que Dieu ne l’afflige d’une calamité. Obéissez-moi, tant que j’obéis à Dieu, et à Son Messager. Si je désobéis à Dieu et à Son Messager, vous ne me devez aucune obéissance. Levez-vous pour la prière ; que Dieu vous fasse miséricorde ! ».

    Même après son élection, Abu Bakr continua à rendre service aux habitants de Médine et ne changea en rien ses bonnes habitudes et son caractère généreux.

    La première décision que prit Abu Bakr en tant que Calife fut d’envoyer l’armée conduite par Usamah Ibn Zayd à l’assaut des byzantins, qui empêchaient les émissaires musulmans envoyés à travers le royaume par le prophète de Dieu (PBSL) de transmettre le message coranique. Cette décision fut beaucoup critiquée de faite du jeune âge de Usamah (7).

    Devant ces contestations, Abu Bakr répondit ainsi : « Par Celui Qui détient mon âme entre Ses Mains, même si les lions me capturaient, je dépêcherais l’armée d’Usâmah comme le Prophète l’a ordonné. Je le ferai même si je demeure seul dans cette cité. » et il ajouta, devant l’insistance des compagnons de changer Usâmah : « Je ne puis guère modifier une décision qu’avait prise le Messager d’Allâh avant de mourir ».

    Usâmah, vainquit les byzantins et sécurisa les frontières du nouvel état musulman qui à l’avenir ne cessera de s’étendre.

    Une des difficultés auquel se trouva confronté Abou Bakr durant son califat fût la crise dite de :
    « La rébellion des apostats ». En effet, quelques tribus arabes renièrent l’Islam et se soulevèrent contre le jeune état musulman en refusant de payer la Zakat (8) et d’obéir au Calife.

    Face à cette situation et devant la menace de discorde «Fitna» qui risquait de surgir entre les musulmans si les choses restaient ainsi, Abu Bakr décida de prendre les choses en mains. Il chargea Kalid Ibn Al walid « L’épée de Dieu » (9), de mater la rébellion et permettre à la religion de Dieu de continuer à être pratiqué de façon rigoureuse sur l’ensemble du territoire.

     

    (7) Abou Bakr par sa décision confirme le choix du prophète fait peu de temps avant sa mort, de choisir Usamah qui est le fils de Zayd (fils adoptif du prophète) mort en martyr dans une bataille contre ces mêmes byzantins.
    (8) Troisième pilier de l’Islam et Impôt obligatoire pour tout musulman.
    (9) Un des héros de l’Islam dans la mesure où il mènera avec succès par la suite des batailles décisives.

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3 | 4            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6281465
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC