• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Les principaux Anges en Islam
  • Témoignage convertis
  • Abraham en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Saïd Bin Zaid

    Il est né à la Mecque et fut un hanif (2) bien avant de se convertir à l’Islam.

    Son père, Zaid fut connu pour être avant l’Islam parmi ceux qui déniaient l’idolâtrie. Il refusait d’ailleurs de se nourrir de la viande sacrifiée pour les dieux de la Kaaba, estimant qu’elle ne lui était pas licite. Ce dernier mourut lors d’une attaque d’un groupe armée de nomades arabes, dans la bordure sud de la Syrie, alors qu’il se rendait auprès du prophète de Dieu (PBSL), pour lui prêter serment. Avant de mourir, il prononça ce dernier souhait : « Oh Dieu, si tu m’a empêché d’atteindre ce bien, n’en empêche pas mon fils ». Son fils Said fut donc guidé par Dieu, et embrassa l’Islam peu après le début de la mission prophétique de Muhammad (PBSL).

    Son épouse était Fatima Ibn Al Kattab, la sœur d’Umar, et elle se convertit également peu après. Umar été encore un fervent idolâtre à cette époque, et lorsqu’il apprit que sa sœur s’était convertie, il devint furieux et se rendit immédiatement chez elle.

    Said essaya de le raisonner, mais Umar le battit violemment, ainsi que Fatima, qui essaya de défendre son mari. Se rendant compte du mal qu’il venait de causer à sa sœur, Umar s’en excusa et demanda à voir les fameux versets du Coran que Muhammad (PBSL) enseignait aux musulmans. Umar fut alors profondément touché par la beauté du texte coranique, et alla proclamer sa foi auprès du prophète de Dieu (PBSL).

    Said participa à la totalité des batailles d'après l’Hégire. Il manqua uniquement la bataille de Badr, où il accompagna Talha, afin de surveiller les mouvements de la caravane Qurayshite.

    Lors du califat d’Abu Bakr, Said fut parmi les compagnons que l’on consulta pour désigner le successeur du calife. Il continua également à combattre sous l’étendard de l’Islam et se distingua par son courage et son héroïsme dans la bataille de Yarmûk (3) en 636, où il aida à vaincre l’armée byzantine composée d’un peu plus de vingt mille hommes.

    Les musulmans étaient alors en infériorité numérique, et le général Abû Ubaydah, afin d’haranguer ses troupes à la bataille demanda à un musulman de faire preuve de courage. Said sortit alors du rang, et demanda à son général : « J’ai décidé de mourir durant cette heure. Avez-vous un message à passer au Messager de Dieu (PBSL) ? ». A cela Abû Ubaydah répondit : « Oui, passe lui le salâm de ma part ainsi qu’aux autres musulmans et dis-lui : " Oh Messager de Dieu ! Ce que notre Seigneur nous a promis est véridique" ».

    Said se lança alors de toutes ses forces contre l’armée adverse et ceci eut pour effet de remplir de courage le cœur de tout les musulmans qui n’avaient alors plus peur de l’ennemi, ni de la mort. Said mourut en 671 alors qu’il était âgé d’un peu plus de 70 ans.

    Sâ'd Bin Abu Waqqas

    Sâ’d est né au sein de la tribu Qurayshite des Banu Zuhrah en l’an 584 à la Mecque. Il était l’oncle maternel du prophète de Dieu.

    Quand Sâ’d se convertit à l’Islam, sa mère fut tellement furieuse qu’elle lui fit du chantage affectif en refusant de s’alimenter et de boire, jusqu’à ce que mort s’en suive, s’il ne voulait pas revenir sur sa conversion. Pourtant, lorsqu’elle comprit à quel point son fils était déterminé dans sa foi, et quel amour il portait envers Dieu et son prophète (PBSL), elle n’insista pas plus et se remis à s’alimenter normalement. Les versets suivants auraient été révélés pour illustrer cette conduite :

    14. Nous avons commandé à l'homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l'a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination.

    15. Et si tous deux te forcent à M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez ».

    Sourate 31 : LUQMAN (LUQMAN)

    Sâ’d fut parmi ceux qui combattirent lors de la bataille de Badr, ainsi qu’à Ouhoud, et d’ailleurs il fut parmi ceux qui défendirent le prophète de Dieu lors de cette bataille. De même, ses talents de diplomate et sa sagesse lui permirent d’obtenir le titre de gouverneur de Kufa durant les califats d’Umar et d’Uthman. Sâ’d mourut à l’âge avancé de 80 années, en l’an 664.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 29197 fois
     

     

    (2) Monothéiste d'avant l'Islam, n’appartenant ni à la religion juive ni à la chrétienne.
    (3) Célèbre bataille ou 20 000 musulmans, conduit par Khalid Ibna al Walid mirent en déroute l'armée byzantine composée alors de plus de 40 000 hommes (une coalition regroupant des Grecs mais aussi des Arméniens des Slaves et des Arabes chrétiens de Syrie ou du royaume Ghassanide).

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5942562
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC