• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Grands artistes musulmans
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le sens de la Chahada en Islam
  • Le Mariage en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    France-Maroc : vers la formation d'imams d'"un islam du juste milieu"

    La formation, saluée par l'UMF, devrait également permettre de "préparer les futurs enseignants des structures de formation" à créer en France.

    La France et le Maroc ont signé samedi une déclaration conjointe relative à la coopération en matière de formation d'imams à l'institut Mohammed-VI, ouvert en mars à Rabat, à l'occasion de la visite de François Hollande dans le royaume.

    Une formation religieuse puis un enseignement civique

    Le texte souligne que cette formation devra promouvoir "un islam du juste milieu" conforme aux "valeurs d'ouverture et de tolérance", mais aussi "pleinement ancré dans les valeurs de la République et de la laïcité". Selon l'entourage du président français, "une cinquantaine d'imams français" pourraient suivre chaque année dans cet institut une formation religieuse, complétée par un enseignement civique en France ou au Maroc. "Grâce à cette coopération entre la France et le Maroc, l'UMF espère pouvoir répondre aux besoins immédiats en matière de formation d'imams et d'aumôniers et préparer par la même occasion les futurs enseignants des structures de formation à créer sur le territoire français", a souligné Mohammed Moussaoui, qui préside l'Union des mosquées de France (UMF, de sensibilité marocaine), dans un communiqué.

    Formation prise en charge par le Maroc

    "L'UMF, engagée dans la lutte contre toutes les formes de radicalisation, est convaincue que la formation d'imams disposant des connaissances nécessaires pour promouvoir l'islam de juste milieu doit être au coeur de tout dispositif de prévention et de lutte contre les dérives extrémistes", a-t-il ajouté. Une première promotion d'une vingtaine d'étudiants venus de France avait intégré l'institut lors de son inauguration en mars et trente autres devraient les rejoindre courant septembre 2015, selon l'UMF.

    La durée moyenne de la formation, prise en charge par le Maroc, est de trois ans. À leur retour en France, les étudiants s'inscriront à une formation universitaire supplémentaire axée sur la sociologie des religions en France et le droit des cultes. La question de la formation des imams fait l'objet de débats en France, autour de leur maîtrise de la langue, de la théologie et de leur adhésion aux valeurs de la République.

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2022 : l'Aïd el-Fitr fixé au lundi 2 mai en France

    Le Ramadan 2022 débute le Samedi 2 Avril

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6116217
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC