• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Grands artistes musulmans
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le sens de la Chahada en Islam
  • Le Mariage en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    L'Islam est porteur «de messages émancipateurs» pour les femmes

    La religion islamique est porteuse des valeurs universelles d'équité et d'égalité et "de messages émancipateurs" de la femme, ont souligné vendredi à Rabat les participants à une conférence-débat axée sur l'Islam et la question féminine.

    Lors de cette conférence, dont la cérémonie d'ouverture a été présidée par le secrétaire général de la Rabita Mohammadia des ouléma, Ahmed Abbadi, l'accent a été mis sur les valeurs de respect de la dignité humaine et de l'égalité comme credo de l'Islam ainsi que sur l'émergence d'un mouvement de pensée et d'action féministe musulman, notamment en Europe et en Amérique du Nord.

    La présidente du Groupe international d'études et de réflexion en Islam (Gierfi), Mme Asma Lamrabet a souligné que la démarche scientifique de cet organisme s'inscrit dans le cadre du "référentiel islamique dans une approche réformiste, ouverte sur les avancées de la pensée universelle et sur les réalités sociales contemporaines".

    Le groupe, a-t-elle fait savoir, projette de "mener un travail de recherche et d'analyse approfondi sur les sources scripturaires de l'Islam relatives à la question de la femme", dans le but de consolider dans les lois et dans les réalités sociales contemporaines les valeurs d'égalité, d'équité et de respect de l'Homme prônés par le Saint Coran et la Sounna authentique.

    Selon elle, ces recherches multidisciplinaires se feront en partenariat avec des chercheurs et chercheuses, des ouléma et Alimates ainsi que des organismes nationaux et internationaux ayant les mêmes préoccupations scientifiques et œuvrant pour les mêmes objectifs.

    Il s'agit, a dit Mme Lamrabet, de promouvoir une réflexion intellectuelle et théologique à même de favoriser l'émergence d'une nouvelle conscience féminine capable d'être "actrice de son propre changement". Ont pris part à cette conférence-débat, initiée par le Gierfi en partenariat avec la Rabita Mohammadia des ouléma, la secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement scolaire, Mme Latifa El Abida et une pléiade de chercheurs et d'universitaires.

    Le Gierfi, basé à Barcelone, regroupe des femmes théologiennes, universitaires et chercheurs ainsi que des représentantes de la société civile de l'Europe, de l'Amérique du Nord, de l'Afrique subsaharienne et du Maghreb.

    Il se fixe pour objectif principal de promouvoir "une pensée alternative sur la question des femmes en Islam dans les débats contemporains en occident et dans le monde musulman".

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2022 : l'Aïd el-Fitr fixé au lundi 2 mai en France

    Le Ramadan 2022 débute le Samedi 2 Avril

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6116190
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC