• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Grands artistes musulmans
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le sens de la Chahada en Islam
  • Le Mariage en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    À Abou Dhabi, la mode rencontre l'Islam

    Du 15 au 18 mars, la capitale des Emirats arabes unis organisait une première Semaine de la Mode. Entre mode et religion, les collections faisait cohabiter tradition et imagination.

    Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes unis, a été cette semaine le théâtre d'un spectacle rarissime dans le Golfe: une Semaine de la Mode destinées à mettre en valeur les collections de jeunes créateurs arabes, parfois très osées pour la région (et la religion). Du samedi 15 au mardi 18 mars, des abayas (longues tuniques noires) traditionnelles du Golfe et autres habits islamiques défilaient aux côtés des vêtements transparents dévoilant presque tout du corps féminin, ce qui constitue normalement un tabou dans les monarchies arabes conservatrices de la région. Les maisons italiennes Missoni et Pucci ont elles aussi défilé à Abou Dhabi pour conquérir ce marché florissant. Le Golfe Persique constitue un véritable enjeu pour les marques internationales.

    Dans les jardins de l'hôtel Emirates Palace, des créateurs arabes, dont des femmes, ont présenté des collections très disparates. Le créateur Rabih Kayrouz a présenté une collection inspirée de la grenade et des ressemblances qu'il voit entre ce fruit et la femme. Le libanais, qui a étudié à Paris et travaillé pour Dior et Chanel, a défendu le potentiel du monde arabe en matière de mode : "Nous avons longtemps eu recours aux idées des autres et acheté leurs collections. Or, nous avons tout ce qu'il faut pour créer la mode". Sa compatriote Milia Maroun, devenue en février la première créatrice de mode arabe à présenter ses oeuvres à Milan a elle aussi affirmé les possibilités créatives des stylistes arabes.

    D'autres couturiers ont présenté à Abou Dhabi des collections marquées par l'héritage arabo-islamique. La créatrice d'origine afghane Rabia Z. a imaginé une ligne mêlant le streetwear et l'habit traditionnel. La saoudienne Amina Al Jassim s'est inspirée des habits d'apparat et a mis en avant des abayas brodées. Selon la styliste émiratie Layal, "la mode n'a pas de religion et c'est pourquoi il ne faut pas lui imposer de restrictions".

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2022 : l'Aïd el-Fitr fixé au lundi 2 mai en France

    Le Ramadan 2022 débute le Samedi 2 Avril

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6116188
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC