• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Grands artistes musulmans
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le sens de la Chahada en Islam
  • Le Mariage en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Nouvelle vague de manifestations en Jordanie

    Plus de trois mille personnes, selon la police, ont entamé une manifestation vendredi à Amman après la prière, pour protester contre la vie chère et la politique économique du gouvernement, avec l'Egypte et la Tunisie en toile de fond.

    «Ô Egypte, déploie tes hommes et débarrasse-nous de Hosni Moubarak», «Hosni Moubarak l'avion t'attend», «Salutations au peuple égyptien, toute la nation s'inspire de vous», «Ben Ali, [le président tunisien déchu, ndlr] attention, Hosni Moubarak va te rejoindre», «Salutations chaleureuses à la puissante Tunisie», «Des populations arabes aux corrompus: faites gaffe à notre colère», scandaient les manifestants, en brandissant des drapeaux jordaniens et de leurs partis.

    Ils répondaient à l'appel de la Confrérie des Frères musulmans et de sa branche politique, le Front de l'Action Islamique (FAI), à manifester «contre la vie chère et pour des réformes politiques».

    Sur les banderoles, on pouvait ainsi lire: «A bas le gouvernement Rifaï» [en référence au Premier ministre jordanien Samir Rifaï, ndlr], «Nous voulons un gouvernement de salut national», «Pas d'alternative aux réformes politiques», «Ensemble pour des réformes politiques et économiques».

    Des partis politiques de gauche et des syndicats professionnels, participaient au défilé, encadré par un important dispositif policier. Aucun incident n'avait été enregistré vers 13h15 locales, selon un journaliste de l'AFP sur place.

    Deux mille manifestants dans le reste du pays

    Des manifestations avaient lieu également à Irbid, Karak, Ma'an et Diban, avec une première estimation totale de «près 2.000 personnes». a indiqué le porte-parole de la police, Mohamad Khatib.

    Ces manifestations contre la vie chère sont les troisièmes dans le royaume depuis la chute du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali. Comme la semaine dernière, la police a distribué de l'eau et des jus de fruits aux manifestants, avant le début de leur marche.

    Le gouvernement a annoncé le déblocage de près 500 millions de dollars pour augmenter les salaires des fonctionnaires et des retraités civils et militaires, favoriser la création d'emplois et faire baisser les prix.

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2022 : l'Aïd el-Fitr fixé au lundi 2 mai en France

    Le Ramadan 2022 débute le Samedi 2 Avril

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6116160
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC