• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Grands artistes musulmans
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le sens de la Chahada en Islam
  • Le Mariage en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Scénario Prison Break pour 7 islamistes au Maroc

    Les évadés de la prison de Kenitra auraient utilisé un tunnel construit il y a vingt ans.

    Les détenus islamistes de la prison centrale de Kenitra auraient utilisé un tunnel creusé il y a vingt ans par des prisonniers politiques d'extrême gauche. C'est le dernier rebondissement depuis l'évasion spectaculaire de neuf salafistes, le 7 avril dernier, tous condamnés pour leur implication dans des activités terroristes. Il s'appuie sur les révélations à al-Hayate et au Journal-Hebdomadaire d'Abdellah Zaâzaâ, un ancien militant communiste condamné à perpétuité sous Hassan II. Avec deux compagnons d'infortune, Driss Bouyssef Rekkab et Mohammed Srifi, il a passé deux années de sa vie à creuser un tunnel sous la prison, entre décembre 1986 et octobre 1988. «J'ai été gracié avant de mettre ce plan à exécution», raconte-t-il.

    C'est en lisant la presse que l'ancien prisonnier politique a eu la puce à l'oreille. Plusieurs informations ont particulièrement retenu son attention : le numéro de la cellule, la 46, la même où il a passé quatorze ans de réclusion. Sans oublier la taille du tunnel, long d'une vingtaine de mètres, large de 60 centimètres et qui mène à une bouche d'égout en face de la fenêtre de la cellule.

    Failles du système carcéral

    «Tout m'est revenu petit à petit», confie Abdellah Zaâzaâ. «C'est comme si j'avais replongé dans le tunnel…» Encore plus surprenant, l'ancien prisonnier politique avait déjà raconté son histoire en 2003 à un journal marocain. Les autorités n'y auraient-elles pas prêté attention ? Si cette thèse est encore à prendre au conditionnel, elle offre des réponses aux nombreuses zones d'ombre qui émail­lent la version officielle. En effet, comment ces hommes auraient-ils pu dissimuler plus de deux tonnes de terre et de gravats sous leur paillasse dans une geôle de 4 mè­tres carrés ? Et comment ont-ils pu bâtir un tel ouvrage en peu de temps, à l'aide de petites cuillères, de casseroles et de barres de fer, et à la barbe des gardiens ?

    La semaine dernière, Abdelouahed Radi, le ministre de la Justice, a dénoncé la négligence de l'administration pénitentiaire. «À la veille de leur évasion, les neuf hommes avaient obtenu d'un ­gar­dien de pouvoir être regroupés dans deux cellules contiguës», a-t-il affirmé. L'affaire met à nu les failles du système carcéral marocain avec ses gardiens sous-payés, ses prisons vétustes et surpeuplées. Environ un millier de sala­fistes y sont encore prisonniers. Beaucoup ont été arrêtés lors des rafles lancées après les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca. Au fil des années, ceux-ci ont fini par s'organiser. Régulièrement en grève de la faim, ils vivent en groupe à l'écart des autres détenus et des gardiens qui évitent le plus possible d'avoir des contacts avec eux.

    Depuis l'évasion, il semble que les matons aient recommencé les fouilles. On sonderait même les murs à la recherche d'éventuels autres tunnels.

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2022 : l'Aïd el-Fitr fixé au lundi 2 mai en France

    Le Ramadan 2022 débute le Samedi 2 Avril

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6116231
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC