• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les interdits en Islam
  • Les prières quotidiennes
  • prière de consultation
  • Démarche conversion
  • Prosternations réparatrices
  • X-Poll
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  • Voltaire favorable à l’Islam ...
  • Travaille et ferme-la ...
  • C'est quoi le féminisme ? ...
  •  Imprimer

    L’Islam, une religion universelle

    Dernière religion monothéiste à avoir été révélée par Dieu, au prophète Muhammad (PBSL), et conservée dans le livre sacré du Coran, l’Islam est aujourd’hui la religion de près de 25 % de la population mondiale (1,57 milliards de croyants suivant les sources. Pew Research Center). Son expansion fulgurante à travers le monde est un constat admis par la plupart des sociologues, et elle semble constituer un fait qui échappe à toute rationalité statistique.

    Qui sont les musulmans ? Quelles sont leurs croyances et leurs valeurs ?

    En partant du principe que la majeure partie des territoires musulmans ont été conquis au septième siècle, avec peu de moyens, et en à peine un demi siècle après la mort du prophète Muhammad (PBSL), comment l’Islam a-t-il pu s’étendre aussi rapidement pour arriver jusqu’en France ?

    Des vérités universelles

    Depuis sa proclamation, l’Islam est la religion disposant de la progression la plus rapide sur le plan mondial. Et contrairement à ce que beaucoup d'observateurs occidentaux pourront avancer comme arguments, les principales raisons de ce succès proviennent des valeurs véhiculées par cette religion, la simplicité de sa pratique, ainsi que les obligations qui y sont attachées. Ces dernières, doivent garantir pour chacun une vie meilleure si tous s’attellent à les respecter.

    A la mort du prophète de Dieu (PBSL), les différents califes qui se succédèrent à la tête de l’Oumma (1), ont contribué à agrandir l’empire musulman pour en faire l’un des plus grand empire ayant jamais existé, au 9ième siècle après JC.

    De même, à travers son histoire, le monde Islamique aura vu naître des savants, qui part leurs recherches et leurs travaux encyclopédiques, garantiront une amélioration considérable de certains domaines de la science, comme la médecine, les mathématiques ou l’astrologie. L'expansion de l’Islam verra également naître philosophes et religieux, qui s’accorderont, par leur grande foi et leur intuition intellectuelle, à participer grandement à l’élévation spirituelle de l’homme.

    Etre musulman

    A la différence des autres religions monothéistes, qui demandent diverses processions pour accéder au statut même de croyant, l’Islam n’impose que la prononciation sincère de la « Chahada », par laquelle le musulman montre son acceptation de l’Islam.

    Pour être musulman, il est donc nécessaire de croire en l’unicité de Dieu, dans le statut de prophète de Muhammad (PBSL) et en la provenance divine du Coran. Mais ce n’est pas tout, il est également obligatoire :

    - de croire en l’existence des Anges.

    - de reconnaître le statut de "prophète" de tout ceux qui sont venus avant Muhammad (PBSL) témoigner de l’unicité Divine, et à qui la tradition attribue aussi un statut prophétique « Rassul ». (Ex : Abraham, Moise ou Jésus (PBSE), sont dans ce cas).

    - de reconnaître la Torah, les Psaumes et les Evangiles comme des livres sacrés (2).

    - de prendre conscience de l’existence d’un Jugement Dernier, où chacun devra rendre compte devant Dieu, de ses actes accomplis durant sa vie terrestre.

    - de reconnaître la toute puissance de Dieu, et sa primauté sur le Destin (3) de chacun.

    - de croire en la vie après la mort, et à la prédestiné (Paradis, ou Enfer).

    Enfin il est à signaler qu'il existe aussi ce que la tradition appelle « les 5 piliers de l'Islam » (4). Ils font l’objet pour chacun d’un article spécifique dans ce même menu.

    Les musulmans dans le monde

    Contrairement à une idée faussement répandue en occident, « Allah », n’est pas le Dieu des arabes ou des musulmans, mais simplement le nom intraduisible de Dieu tel qu’il est mentionné dans le Coran, au même titre que Jéhovah, Yahvé ou Elohim dans la Bible.

    Bien que la langue du Coran soit l’Arabe, la population des pays Arabophones ne représente pas la plus grande masse des fidèles à travers le monde.

    L’Indonésie, avec près de 203 millions de musulmans, le Pakistan (174 millions, soit 96 % de sa population), ou encore l’Inde (pays à majorité Hindouiste) avec également plus de 161 millions de musulmans, comptent parmi les pays disposant du plus grand nombre de musulmans ! La Chine, proportionnellement à sa population totale, n'abrite que peu de musulmans (21 millions, soit 1,6 % de la population), mais ce chiffre reste toutefois plus élevé qu'en Syrie (20 millions, soit 92% de la population totale).

    L’Islam est également fortement présent en Afrique, ou il est représenté par un peu plus de 254 millions de fidèles. Concernant la partie Nord de l'Afrique, L'Egypte est le pays dont la population musulmane est la plus nombreuse (78 millions), suivi de l'Algérie (34 millions) et du Maroc (31 millions).

    C’est part le biais de conversions spontanées que l’Islam s’est propagé dans ces régions du monde, lointaines de l’Arabie. Les études effectuées sur ce sujet ont démontré par exemple que se sont les marchands musulmans qui ont exporté pacifiquement l’Islam dans le continent Asiatique. Ainsi, l’idée reçue, selon laquelle l’Islam aurait usé de la force pour convertir les populations de ces pays là est totalement fausse et infondée.

    En revanche, les continents comme l’Amérique du Nord et du Sud, ainsi que l’Europe, disposent d’une population musulmane plus réduite, dû en parti à l’existence d’un héritage judéo-chrétien plus fort au sein de leur territoire. Cependant, il est à signaler que des mouvements d’adhésion spontanée à l’Islam ont vu le jour, surtout aux Etats Unis d’Amérique. On pourrait citer comme exemple les « Black Muslims ou Muslim American Society » qui représenteraient de nos jours 15 % de la communauté noire américaine. Il reste que la population totale musulmane en Amérique du Nord est relativement faible, avec 2,5 millions de fidèles aux Etats-Unis et 700 000 environ au Canada. Concernant l'Amérique du Sud, l'Argentine impressionne par son importante population musulmane (800 000 fidèles).

    Mais indéniablement les progrès les plus notoires de l’islam sont réalisés aujourd’hui en Afrique, notamment dans l’ouest et dans la partie subsaharienne, où il continue de rallier les masses à sa cause, et cela malgré la succession de missionnaires chrétiens sur ces régions du monde. Ainsi le Nigéria arrive en tête avec 78 millions, soit la moitié de sa population totale. Niger, Mali et Sénégal comptent également un peu plus de 12 millions de musulmans, mais il s'agit là de près de 90 % de la population totale.

    En France, l’Islam est devenue la deuxième confession du pays et le première en terme de "pratique régulière", avec un peu plus de 3,5 millions de fidèles, derrière le catholicisme, et devant le protestantisme. Si la majorité de la population musulmane de France est issue de l’immigration africaine et du Maghreb (5), il existe également un noyau de personnes converties, qui est grossi chaque année par des milliers de conversions (6). Parmi les français convertis à l’Islam les plus médiatiques, le footballeur Franck Ribery ou les chanteurs Abdel Malik et Akhenaton, représentent les figures les plus symboliques d’un Islam jeune, modéré et réfléchi, bien loin de l’image identitaire faussement véhiculée par les médias en France.

    Note : Dans le site, les différents termes arabes rapportés sont transcrits de façon simplifiée. Rappelons que la consonne transcrite par "kh" se prononce comme la jota espagnole ou le "kh" allemand, que "û" se prononce "ou", que la lettre "h" est toujours aspirée, que le "gh" se prononce comme le "r" grasseyé. Le 'ayn et le hamza sont transcrits indirectement par l'apostrophe ('). Le "r" est roulé, le "s" est toujours dur, "th" se prononce comme dans l'anglais "the", "dh" comme l'anglais "this". Le signe (ä) prononcé "a" transcrit l'alif maqsûra. Les emphatiques ne sont signalées par aucun signe diacritique.

    Concernant le terme récurrent Allah, il ne signifie pas moins que Dieu l'Unique en Arabe.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 14657 fois
     

     

    (1) Communauté des musulmans.
    (2) Cependant, seule la version originale, non altérée de ces livres, est considérée comme correcte.
    (3) La volonté divine prime en effet sur chacun de nos actes, et nous ne faisons qu’emprunter le chemin que Dieu à tracé pour chacun de nous.
    (4) L’attestation de foi (Chahada), la prière (Salat), l’aumône (Zakat), le jeûne du Ramadan, et le pèlerinage (Hajj).
    (5) Englobant le Maroc, l’Algérie et la Tunisie.
    (6) Il est très difficile d’obtenir une statistique précise du fait que la conversion à l’Islam reste encore un sujet tabou dans un pays à tradition judéo-chrétienne comme la France. Aussi la législation française interdit toute forme de statistiques faisant allusion à la confession religieuse. Cependant dans l’article de Marianne datant de Novembre 2004, il est fait allusion à 50 000 convertis depuis l’an 2000.

    A Lire également :

    Une personne sur quatre est musulmane dans le monde

    Dernière mise à jour : 01/11/2009 - Nombre visiteurs : 1408079
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC