• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les interdits en Islam
  • Démarche conversion
  • La Mort dans l' Islam
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  • Voltaire favorable à l’Islam ...
  • Travaille et ferme-la ...
  •  Imprimer

    Les plus grands artistes musulmans

    La richesse de l’art islamique est un fait établi. Au cours des différentes époques s’étant succédées, de nombreux artistes musulmans ont laissé leur empreinte dans l’histoire, tentant toujours de perfectionner et de sublimer un art désormais reconnu mondialement. Il est donc normal de rendre un juste hommage à ses maîtres de l’art de de l’Unique.

    Les grands architectes

    Sinan (1489 Kayseri (Anatolie) – 1588 Istanbul) : De son vrai nom Mimar Koca Sinan ibn Abd al-Mannan est l’un des plus grands architectes de la période Ottomane. Il est même considéré comme l’inventeur du style architectural ottoman, qu’il façonna à partir de ses connaissances en architecture byzantine et les techniques orientales de ses prédecesseurs.

    Il est d’ailleurs notable de mentionner que parmi ses premières inspirations dans la construction de mosquée, se trouve la cathédrale Saint Sophie de Constantinople, pour la façon dont le dôme central est porté et la forte luminosité qui lui est si caractéristique.

    Sinan devient architecte en chef de Suleyman le magnifique (1495-1566) en 1539, à la mort de Acem Ali son prédecesseur. Parmi ses premier travaux, le premier notable par son architecture originale reste la mosquée Mirhimah de Uskudar, connue pour ses trois demi-dômes entourant le dôme central.

    Sinan continua a imposer son talent et son génie de l’architecture jusqu’à sa mort à 99 ans, notamment à travers la construction des édifices suivants :
    - la mosquée Süleymaniye d’Istanbul , considéré par les soufis comme « la sublime expression de la splendeur et de la joie »
    - la mosquée de Rüstem Pacha d’Istanbul, avec un dôme central reposant sur quatre semi-coupoles et cinq dômes de tailles plus petites
    - la mosquée Selimiye d’Edirne, dont l’immense dôme de plus de 31 mêtres reposant sur huit piliers, donne l’impression que l’intérieur de la mosquée est plus grand que l’extérieur. Cette construction reste l’une des œuvres maitresses de Sinan et lui permit de dévoiler l’étendue de ses connaissances architecturales.
    - la mosquée de Sokullu Mehmet Pacha à Istambul , considérée également à juste titre comme un autre grand chef d’œuvre de Sinan, notamment pour les faïences à dominantes bleues qui composent son intérieure et recouvrent notamment les piliers soutenant la vôute, ainsi que les contours des fenêtres et du Mihrab. D’autres faïences de couleurs telles que le vert, le rouge et le pourpre viennent s’unir harmonieusement à l’ensemble et contribuent à éblouir d’admiration chaque visiteur pénétrant dans le lieu saint. (1)

    Sinan fut responsable de la construction de plus d’une centaines de mosquées (84 grandes et 52 plus petites (appellées « mescit » en Arabe). Il construisit également un nombre impressionnant de Madrasas (écoles coraniques), de mausolées, palais, hammams. Ses talents d’architectes lui valurent églament de participer à la construction d’hopitaux, mais également de ponts et d’aqueducs (le plus connu étant le K?rkçe?me d’Istanbul).

    Les architectes du Taj Mahal : Une construction telle que le Taj Mahal, aussi imposante par sa complexité et sa beauté, doit sa grandeur des efforts communs fournies par trois grands architectes que sont : Ustad Isa, Ustad Ahmad LaHauri et Ismail Khan.

    De même, un groupe composé des architectes les plus renommés en provenance de Delhi, Qannauj, Lahore, et Multan furent employés. De plus, de nombreux artisans en de Bagdad, Shiraz et Bukhra furent assignés à diverses tâches spécifiques, dans lesquels ils excellaient.

    Ustad Isa, architecte turque ou perse suivant les sources, fut responsable de la direction des travaux, assisté de son pupil, Ustad Ahamad Lahauri (certaines sources plus récentes attestent en revanche que ce dernier serait en fait le véritable directeur en chef des travaux). Afin de donner un caractère unique au Taj Mahal, Ustad Usa décida de combiner des éléments d’architectures Moghal, Italienne, et Islamiques. Ismail Khan fut lui en charge de la conception du dôme central.

     

    (1) elle n’est pas à confondre avec la mosquée bleue construite bien plus tard sur ordre du sultan Ahmet 1er , de 1609 à 1616 .

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 1664318
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC