• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Le califat Ottoman
  • Témoignage convertis
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Les principaux Anges en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Cyrus roi de Perse ?

    Une autre opinion voudrait que Dhu-l-Qarnayn soit en fait Cyrus II le Grand, roi de Perse, qui régna sur les Mèdes et les Perses de 556 à 530 environ avant JC. Cette opinion est celle de Abu-l-Kalâm Azâd, et a été adoptée et développée par as-Syohârwî, qui, dans son ouvrage Qassas ul Qur'ân, a consacré près de 50 pages sur le développement du personnage de Dhu-'l Qarnayn.

    Il a ainsi pendant toutes ses recherches pu recueillir les éléments suivants, qui renforcent l'opinion selon laquelle Cyrus EST Dhu-'l Qarnayn. Voici quelqu’uns des extraits les plus percutants.

    • Cyrus II était Zorahastrien (2), ce qui revenait à l'époque à l'adoration d'un Dieu unique. (En effet, le fondateur de ce culte, Zoroastre (Zarathushtra) avait aussi prêché l'unicité en son temps en Iran, mille ans avant le christianisme).

    • Le surnom « Dhu-l-Qarnayn » ou « l'homme aux deux cornes » lui viendrait du fait qu'il aurait réussit à rallier le royaume de Perse et celui de Mède suite à la bataille de Ecbatane en l'an -550.

    • En l'an -547, Cyrus II avait conquit la province Lydie située à l'extrême ouest de la Perse, montrant ainsi qu’"il avait atteint le Couchant" (Coran 18/ 86).

    • En l'an -546, Cyrus II dut revenir sur ses terres pour ramener la paix dans les tribus de la province de Bactriane, située à l'extrême Est de la Perse, étayant le verset : "il avait atteint le Levant" (Coran 18/ 90).

    • Enfin, en l'an -539, Cyrus II avait conquit Babylone.

    Ces faits, sont d'ailleurs bien connus des historiens. De même, il faut également mentionner que les versets coraniques attestant la construction du mur par Dhu-l-Qarnayn, peuvent être attribués à Cyrus II, ce dernier s'étant effectivement rendu jusqu'en Circaucasie, où il aurait ordonné la construction d’un Mur, dans la passe de Darial. (3)

    De plus, d'après Pierre Briant (4), les dernière années de règne de Cyrus II sont restées assez floues concernant les activités de ce dernier, et il est également complètement impossible de connaître avec exactitude les campagnes qu’il aurait mené.

    Enfin, on peut voir Cyrus mentionné dans le Livre d'Esaïe, dans l'ancien Testament, ce qui laisse à croire que les juifs en général et en particulier ceux qui sont venus interroger le prophète Muhammad (PBSL) faisaient aussi le lien entre Dhu-l-Qarnayn et Cyrus. La Torah rapporte que ce dernier fut un homme de foi, faisant partie des rapprochés de Dieu. Il est également fait mention dans certains passages biblique d'une porte d'airain à verrous de fer, ce qui contribue encore à le rapprocher de Dhu-l-Qarnayn.

    45.1 Ainsi parle l'Éternel à son oint, à Cyrus,
    45.2 Qu'il tient par la main, Pour terrasser les nations devant lui, Et pour relâcher la ceinture des rois, Pour lui ouvrir les portes, Afin qu'elles ne soient plus fermées; Je marcherai devant toi, J'aplanirai les chemins montueux, Je romprai les portes d'airain, Et je briserai les verrous de fer.
    45.3 Je te donnerai des trésors cachés, Des richesses enfouies, Afin que tu saches Que je suis l'Éternel qui t'appelle par ton nom, Le Dieu d'Israël.
    Esaïe XLV

    Enfin de notre point de vue, nous pensons qu’il est possible que Dhu-l-Qarnayn ait vécu des millénaires avant l’air judéo-chrétienne et non seulement quelques centaines d’années comme on le laisse supposer, et que de ce fait, les informations nécessaires à l’établissement exact de son identité soient perdues à jamais (5).

    Il est à signaler aussi que dans la tradition musulmane, il existe quelques hadiths attribués au prophète (PBSL), qui rapportent quelques éléments du parcours de Dhu-l-Qarnayn. Cependant, de part leur contenu non-conforme au bon sens et éloigné de la raison, ces hadiths prennent plus l’apparence de contes légendaires, que de véritables récits attestés. De nos jours, beaucoup de commentateur de la tradition réfutent ces hadiths, en leur conférant le statut de "hadith faible" « Dhai’f A Sanad ». Mais Dieu est le plus savant.

     

    (2) Religion d’origine divine, mais dont les rites additifs ont travesti son message originel au fil du temps, pour finir par lui donner un caractère polythéiste dans sa forme telle que nous la connaissons aujourd’hui.
    (3) Voir notre article sur Gog et Magog >>
    (4) Historien français spécialiste de l’Antiquité, né le 30 septembre 1940
    (5) Nous pourrions relever ici qu'en l'absence de véritables témoignages recueillis dans le cadre d'une tradition "orale" ou "écrite", la "mémoire populaire" d'une civilisation quelle qu'elle soit est condamnée à la l'extinction dans la mesure ou elle n'est jamais à l'abri de l'épreuve du "temps". Ce qui expliquerait toutes les difficultés qu'éprouve l'humanité actuelle à reconstituer sa propre histoire au-delà de 3000/4000 ans, si ce n'est par un système de "supposition-déduction", qui du fait des ces méthodes exclusivement discursives ne peut nullement être fiable.

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6283915
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC